© 2016 par Charline Magnou

TROP MOCHE, MAIS TROP BON !

Jeux et outils

de la mallette

Vous pouvez animer plus de 20 séances (visites, cuisine, jeux, dégustations, expériences, ateliers design...) sur le thème des légumes ! 

Résumé

Le projet « Trop Moche, mais Trop Bon » (TM.TB) est porté par le Centre d’Innovation sur l’alimentation (CISALI) et l’association CRICAO. Il a fait l’objet d’un dépôt dans le cadre de l’appel à projets du Plan National pour l’Alimentation (PNA), lancé par Stéphane Le Foll en octobre 2014. Sélectionné pour la région Midi-Pyrénées, il a commencé en avril 2015 et s’étend sur une période de 18 mois.

Du contexte à l'idée 

Est-ce vrai que les enfants n'aiment pas les légumes ? Idée reçue largement relayée par les médias. CISALI et  CRICAO ont décidé à travers le projet "Trop moche, mais trop bon" de s'emparer de cette question et de poser directement la question aux enfants ! 

Ce projet est financé par le plan national alimentation (PNA) et est mené en collaboration avec Toulouse Métropole.  

L'idée est de co-construire avec les enfants et les animateurs  de CLAE et de centre de loisirs un parcours ludo-pédagogique composé d’expériences et d’ateliers pour aborder les légumes par une nouvelle approche centrée sur le jeu et l'apport de connaissances : cartes, dés, jeu plateau, visites de jardins, dégustations, découvertes, cuisine, design culinaire... 

En parallèle de cette démarche de conception, CISALI conduit une étude sur l'acceptabilité des légumes par les enfants. 

 

Déroulement du projet 

Projet mené en méthode living lab : les enfants (6 à 10 ans) sont impliqués en tant qu’expert dans la construction du parcours au même titre que les animateurs et les concepteurs. Leurs avis sont pris en compte dès le stade de l'idée du jeu ou de l'atelier et à chaque étape de la conception. 

Les ateliers se sont construits en 2 temps : en juillet 2015 avec les enfants et animateurs du centre de loisirs du quartier de Beauregard (ASSQOT) et d'octobre à juin 2016 avec l'équipe d'animation et les enfants du CLAE "allee patte d'oie". En tout, plus de 20 enfants ont été impliqués dans l'expérimentation. 

Le parcours a donc évolué et été remodelé en fonction des retours d'expériences des enfants et des animateurs. L'équipe projet était composée de sociologues, designers, graphistes, cuisiniers. 

 

Résultats

Après les deux expérimentations, le prototype de la mallette ludo-pédagogique a été finalisé. Il comprend près de 20 ateliers et de nombreux jeux. 

Toutes les recettes du projet des étudiants du lycée hôtelier testés par les enfants et des ateliers cuisines ont été publié dans un livre de recettes.

Dans un premier temps, la mallette ludo-pédagogique est destinée aux CLAE et centre de loisirs des 37 communes de Toulouse Métropole.

L'étude sociologique "et si les enfants aimaient les légumes" sur le mécanisme de la construction du choix et de la place des légumes dans le modèle alimentaire de l'enfant sera bientôt disponible en ligne.

Contact

contact@cisali.org